Comment bien choisir une carabine ?


Tout dépend du type de chasse que vous pratiquez et de vos critères de choix. Mais l’important pour bien choisir une carabine, c’est de bien définir ces critères en fonction :

  • des gibiers (choix du calibre)
  • des types de chasses que vous pratiquez (pour les autres critères). 

Déterminez tout d’abord quelle(s) chasse(s) vous allez pratiquer avec votre carabine : Battue, affut, ou approche ?

Pour ma part, je recherche une carabine qui soit la plus polyvalente possible car je pratique toutes ces chasses et j’apprécie de pouvoir toujours tirer avec la même carabine. Je lui demande ensuite d’être la plus fonctionnelle possible (réglage du busc, de la détente, accessoires, etc.). Même si c’est parfois un peu au détriment de l’esthétique !

Je vais d’abord vous présenter et vous expliquer mes critères personnels, à savoir :


Ensuite, je vous expliquerai comment bien choisir votre carabine en fonction de :

Puis je vous donnerai des exemples de carabines à choisir.

Et ce, en fonction des critères retenus pour bien choisir votre carabine :

Et enfin, nous clôturerons cet article par un petit rappel sur la règlementation des armes.

Une carabine à verrou linéaire

Une carabine à verrou linéaire permet d’avoir une action de rechargement la plus rapide possible lors des chasses en battue. En effet, il peut arriver de faire un doublé, voir un triplé, ou plus pour les très chanceux ! Notons que cela réduit déjà considérablement le nombre de choix possibles car ce n’est pas proposé par toutes les marques. Même si de plus en plus de fabricants s’y mettent…

Carabine Rx Helix à rechargement linéaire de Merkel

Mais, si vous chassez exclusivement à l’approche ou à l’affût une carabine à verrou classique est amplement suffisante et certainement plus économique !

Pour bien choisir une carabine, consultez aussi cet article pour en savoir plus sur les deux grande familles de carabines : les carabines semi-automatiques et les carabines à verrou.

Un busc (crosse) réglable

Pour pouvoir mettre facilement en conformité une carabine avec sa morphologie et sa façon d’épauler, il est préférable qu’elle soit dotée d’un busc (crosse) réglable. C’est primordial pour moi car c’est ce qui m’assure que mon oeuil tombe pile à chaque fois en face de l’optique (lunette de tir ou viseur point rouge, par exemple). Ainsi, pas besoin de chercher le gibier dans la lunette. Pas d’effet tunnel (contours noirs) non plus, ni parallaxe. Avec un viseur point rouge je garde les deux yeux ouverts. Je ne vois même plus l’optique, juste un point rouge qui flotte au dessus de mon canon que je n’ai plus qu’à pointer sur le gibier !

Carabine merkel rx-helix keiler avec busc réglable

Certaines carabines permettent à la fois de régler la hauteur (busc) et la longueur (plaque de couche) de la crosse pour une parfaite conformité avec la morphologie de chacun. Je choisis donc une crosse droite (toute simple), mais avec ces options.

Notons quand même que la plupart des carabines dont la crosse est réglable sont des synthétiques et non des bois. Pour bien choisir une carabine, il faudra donc faire des concessions sur l’esthétique si vous adoptez ce critère de choix !

Bien choisir une carabine c’est aussi prévoir un modérateur de son

Si, comme moi, vous appréciez de pouvoir chasser avec un modérateur de son (désormais autorisé à la chasse), n’oubliez pas de choisir un canon fileté qui vous permettra d’installer cet accessoire. Pour ma part, j’ai choisi le modèle Optima 45 chez A-tec car il présente l’avantage d’être très léger (310 gr). Mais surtout il dispose du système A-lock permettant de le monter / démonter en faisant un simple 1/4 de tour (pas besoin de visser comme les autres modèles). Enfin il est démontable ce qui permet un entretien facile et de le moduler.

Modérateur de son Optima 45 (A-tec)
système A-lock

L’idée reçue selon laquelle un modérateur de son (MDS) va alourdir le bout de votre canon au point de déséquilibrer votre carabine est une crainte injustifiée. De nombreux pays ont adopté le MDS depuis très longtemps et cela ne pose aucun problème. Au contraire il apporte un confort de tir très appréciable :

  • protection des oreilles du chasseur, ce qui évite d’avoir à porter un casque encombrant (parfois même gênant pour épauler correctement).
  • réduction du bruit pour ne pas déranger l’environnement (maisons voisines, etc)
  • moins de recul pour un confort maximal

Pour ma part, cela fait déjà plusieurs années que je l’utilise et je ne pourrai plus m’en passer ! Si vous n’êtes pas convaincu, regardez notre video de test du MDS en cliquant ICI.

… ou un casque de protection auditive !

A defaut de modérateur de son, il est indispensable d’utiliser des protections auditives type casque pour ne pas endommager votre audition. En effet, un seul coup de fusil peut causer une perte auditive irréversible ! Il est donc recommandé de protéger ses oreilles. L’ideal est d’utiliser un casque procurant en plus une amplification nette et précise. Cela permet d’entendre au loin les sons. Si vous avez déjà perdu une partie de votre audition suite à des tirs d’arme à feu, il vous permettra d’amplifier le son et d’entendre arriver les sangliers à la ligne avant tout le monde ! Les réglages indépendants du volume et de la tonalité permettent d’adapter l’écoute surce type de casque :

Cliquez sur l’image ci-dessus pour en savoir plus sur les casques de protection auditive du tireur sportif et des chasseurs.

Le calibre

Une fois ces critères définis, il ne vous reste plus qu’à choisir le calibre de votre carabine linéaire synthétique :

Pour les (très) bons tireurs

Winchester-powerpoint-.308-win

Un bon tireur privilégiera un calibre léger et tendu, comme le .308 win par exemple, et s’efforcera toujours de bien placer sa balle (cou, tête ou poumon/coeur). Il pourra aussi effectuer du tir longue distance (500 m et plus) avec ce calibre.

Des stages d’initiation et de perfectionnement au tir (notamment longue distance) sont dispensés en France par des Maîtres de tir. Voir Chasse Academie ICI.

Pour les (moins) bons tireurs

Un tireur moins précis se tournera vers un calibre lourd et lent avec un fort pouvoir d’arrêt du gibier, comme le 9,3×62 par exemple. Il tolère des balles moins bien placées (« balle de coffre », même un peu en arrière). J’en profite aussi pour contredire les idées reçues sur le 9,3×62 selon lesquelles ce calibre ne permet pas de tirer au-delà de 100 m. C’est totalement faux puisque sa DRO est supérieure à 150 m pour la plupart des balles de 18,5 gr (286 grains). Donc si vous ne tirez pas à plus de 150 m c’est un bon calibre pour vous ! 

Les (autres) tireurs

Enfin si vous recherchez un calibre à la fois polyvalent et universel, tournez vous par exemple vers le 30-06 qui est un excellent compromis entre le .308 et le 9,3×62. Les munitions sont faciles à se procurer partout dans le monde. Leur prix est très modéré. Et elles offrent généralement un grand choix d’ogives. Pour ma part, je chasse avec des Winchester Powerpoint 180 grains (11,66g). Elles sont très efficaces sur le gibier.

Test Winchester Powerpoint 180 grains

Cette liste de calibres (.308, 9,3×62 et 30-06) n’est bien entendu pas exhaustive. D’autres très bons calibres similaires existent comme le 6,5 creedmor (très bon coefficient balistique), le bon vieux calibre européen 7×64, ou encore le 9,3×74, etc.

A titre indicatif, vous trouverez ICI les meilleurs calibres pour chasser en battue.

Bien choisir la queue de détente d’une carabine

La queue de détente (souvent appelée » gachette », par erreur) est l’élément mécanique grâce auquel on déclenche le tir par l’action du doigt.

Si vous avez l’occasion de prendre en main votre future carabine, n’hésitez pas à l’essayer (à vide, c’est-à-dire non chargé). Est-elle directe (sans course préalable) ? Est-elle dure ou très sensible ? Lors de cet essai, veillez bien à positionner le milieu de la pulpe de votre index (la partie la plus sensible) sur la queue de détente.

Une queue de détente inadaptée peut détériorer considérablement les résultats de vos tirs ! Trop sensible elle peut même être à l’origine d’incidents de tirs ! C’est pourquoi les carabines semi-automatiques ont souvent des queues de détente plutôt dures. Mais avec une queue de détente trop dure, vous risquez de vous crisper et de faire un « coup de doigt » (voir cette video pour corriger cette erreur de tir). C’est une cause fréquente de tirs manqués.

J’aime les détentes directes, sans gadget (stecher, double détente, etc.), mais pas trop dures pour éviter les coups de doigt. Ni trop sensibles, pour éviter les incidents. Un bon réglage pour moi se situe entre 1 et 1,2 kg.

Bien choisir une carabine c’est aussi tenir compte de son poids

Attention au poids de votre carabine si vous souhaitez qu’elle soit vraiment polyvalente ! En effet pas question de partir à l’approche (longues marches de plusieurs heures, parfois pendant plusieurs jours) avec une carabine de plus de 4 kg ! Idem si vous êtes un petit gabarit !

Pour moi une bonne carabine polyvalente doit peser aux alentours de 3 kg maximum. La raison, c’est que si j’ajoute un modérateur de son et une optique (avec son montage), le supplément de poids peut rapidement être de plus ou moins 1 kg. Mais la aussi, il est utile de comparer les poids de ces accessoires et de privilégier les modèles les plus légers. Par exemple les lunettes de marque Swarovski (voir la video de test ICI) sont généralement plus légères que celles de la marque Leica, à modèles équivalents (contrairement aux jumelles). C’est pourquoi je chasse avec une lunette Swarovski, mais une paire de jumelles Leica !

Exemples de carabines en fonction des critères

Bien choisir une carabine si vous ne chassez pas en battue

Si vous ne chassez pas en battue et que ces critères vous conviennent, vous pouvez vous orienter vers une carabine à verrou classique comme par exemple la Sako Finnlight 2. Globalement, elle vous garantit pour un très bon rapport qualité / prix : un poids léger, un busc réglable et une culasse très fluide.

Sako Finnlight II : seulement 2,8 kg, mais pas linéaire.

Mais si vous préférez une carabine « take-down » (démontable) orientez vous éventuellement vers une kiplauff (carabine mono canon basculante), qui présentera l’avantage d’être démontable. Il en existe de très légères. Seul inconvénient, elle ne permet de tirer qu’un seul coup, contrairement à la Sako Finnlight 2 (5 coups dans le chargeur + 1 dans la chambre).

Carabine kipplauf de la marque blaser, modèle k95

Bien choisir une carabine si vous chassez en battue

Mais si vous chassez aussi en battue, privilégiez une carabine linéaire comme par exemple celles des annonces suivantes :

Parmi les carabines linéaires nous apprécions tout particulièrement la Rx Hélix de Merkel. Comme vous avez certainement pu le constater dans plusieurs de nos videos de chasse ainsi que dans cet article : Avis carabine Rx Helix de Merkel. Alors n’hésitez plus consultez les annonces et faites une offre !

Modèle Rx Helix speedster équipé d’une lunette Swarovski de battue modèle Z6i 1-6×24

Bien choisir une carabine si vous chassez exclusivement en battue

Et si vous chassez exclusivement en battue, faites vous plaisir avec le modèle speedster qui a tout pour séduire : linéaire, Busc réglabe avec mémoire de hauteur, modularité Rx Helix, véritable take-down (démontable sans outil), rail Picatiny pour montage amovible, armeur séparé pour une sécurité totale. Sans oublier les anneaux de grenadière amovibles qui se détachent simplement en appuyant sur un bouton poussoir. C’est bien utile pour ôter la bretelle une fois arrivé au poste. Bien qu’elle soit un peu lourde pour l’approche et la marche à pieds, c’est une carabine parfaite pour la battue !

Réglementation armes

Saviez vous que pour satisfaire à la réglementation, les armes et munitions doivent être conservées dans une armoire ou un coffre blindé : les armes en catégorie D (notamment armes à poudre noire) tout comme les armes de catégorie A, B, C satisferont ainsi aux exigences de l’article R314-2 CSI

CLIQUEZ SUR L’IMAGE CI-DESSUS POUR EN SAVOIR PLUS OU COMMANDER EN LIGNE VOTRE ARMOIRE FORTE !

Conçu pour le stockage de 6 armes longues (ou au moins 4 armes avec optique) en toute sécurité. Armoire normée et certifiée : conforme à la norme européenne de résistance à l’effraction (EN 14 450 S1).

Cet article vous a été utile ? Quels sont les critères les plus importants dans le choix d’une carabine selon vous ? Quelles carabines avez vous choisi pour chasser ? Et pour quelles raisons ? Donnez votre avis en laissant un commentaire à la fin de cet article !

PARTAGER

Une réponse sur “Comment bien choisir une carabine ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *