Régler sa carabine à la D.R.O. (Distance de Réglage Optimum)

La plupart des chasseurs règlent leur lunette à 100 m avec pour objectif d’atteindre le centre de la cible. C’est bien, mais on peut faire beaucoup mieux à l’aide de la DRO, comme dans la video suivante :

En effet, la D.R.O. est la distance de réglage pour votre arme à laquelle le projectile coupe pour la seconde fois la ligne de visée. Ce réglage est considéré comme optimal pour la chasse car il permet d’avoir un écart maximum de 4 cm entre la ligne de visée (alignement œil -> réticule -> cible) et le point d’impact sur une amplitude de distance moyenne 0 à 200 m, en fonction du calibre.

C’est ainsi que pour une 7×64 par exemple, l’impact serait à 4 cm en hauteur à 100 m afin d’avoir un impact au point de visée à 209 m (peut varier en fonction des marques de munition et du poids de la balle). Il est d’ailleurs recommandé de vérifier la précision des tirs dès le moment où vous changez de boîte de munition, même si vous ne changez pas de marque car elle peut varier légèrement d’un lot à l’autre.

Bonne vidéo et bons tirs !

C’est quoi une balle d’apophyse ?

Plutôt qu’une longue explication ennuyeuse, rien de mieux qu’une video pour vous raconter la mésaventure vécue par ce chasseur et vous expliquer ce qu’est une balle d’apophyse :

Comme vous le voyez dans cette video, ce tir arrête littéralement la progression du sanglier qui reste sur place. Il s’écroule comme frappé par la foudre, reste étendu, immobile, et ce plus ou moins longtemps selon la gravité de la blessure et l’importance du choc subi à la colonne vertébrale. Mais cette balle n’est pas létale, le sanglier va reprendre ses esprits, se relever après avoir battu des pattes et s’enfuir plus ou moins rapidement suivant le type de blessure. Il reprendra ensuite de plus en plus d’assurance et peut même repartir au galop !

Dans le cas d’une balle d’apophyse, on retrouve généralement à l’anschuss (lieu du tir) du poil d’échine, avec du sang rouge vif peu abondant et une hémorragie qui diminue rapidement lors de la fuite sauf aux endroits où l’animal s’est couché. L’œil exercé d’un chasseur voit la différence entre la voie d’un gibier blessé et celle laissée par des gibiers sains. L’animal blessé laisse une empreinte plus profonde et irrégulière. Au démarrage, les sabots s’incrustent dans le sol et arrachent des bouts de la terre, ou d’herbes et de feuilles etc. Souvent l’animal qui a subi une balle d’apophyse ne sera pas retrouvé car aucun point vital n’est touché et il peut parcourir de nombreux kilometres… Il s’agit d’une balle non mortelle.

A tous nous souhaitons de très bons tirs, appliquez vous et tuez proprement votre gibier en vous entrainant, en vous appliquant, en évitant de tirer lorsque vous risquez de blesser et en chassant avec une carabine bien réglée (voir aussi cette vidéo) : 

Et plus d’excuse pour les balles d’apopyse ; maintenant vous savez tout sur le sujet !

Regarde pourquoi je n’ai pas tiré !

Bien Chasser, c’est aussi savoir quand il ne faut pas tirer ! Rester calme et concentré, ne jamais perdre son sang froid. Trop d’émotion ou de précipitation sont souvent à l’origine de loupés ! Donc pas de réaction impulsive, on analyse la situation et on s’applique. La chasse est un très bon exercice pour qui veut s’entrainer à garder son « self-control », c’est-à-dire, grâce à un travail sur ses émotions, sa sensibilité et ses réflexes, parvenir à prendre l’ascendant sur ces fonctions, même sous pression ou en état de stress !

Ne pas tirer dans certaines situations est une question d’ethique, comme il est montré dans cette video, mais c’est aussi une règle de base pour assurer sa sécurité, et surtout celle de ses compagnons ! Eviter d’éventuels accidents de chasse doit toujours être la priorité !

Qu’en pensez vous ? Etes vous plutot calme ou excité à la chasse ? Commentez ci-dessous ou faites nous part de vos meilleures anecdotes à ce sujet !

Cliquez ICI pour voir gratuitement plus de videos de chasse !

Approche & affut du grand gibier !

Avez vous déjà chassé le grand gibier à l’approche ou à l’affut ?! 

Pour se faire plaisir ou pour offrir…

Vous rêvez de tirer un vieux cerf de 14 cors ou plus ou un magnifique trophée de sanglier armé… Il ne vous manque plus qu’un daim à palette pour accrocher sur le mur de votre salon ?!

Découvrez l’approche et l’affut dans les plus belles chasses privées du sud de la France à la journée ou durant un séjour de votre choix …

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE