Saviez vous que la vénerie est la chasse la plus écologique ?

Pour changer nous vous présentons ici une video de chasse à courre qui vous explique pourquoi elle est la chasse la plus écologique ! Cette chasse nécessite de vastes étendues de bois et de plaines, libres et ouvertes, sans obstacles majeurs. De plus elle se pratique que sur des animaux sauvages, jamais issus d’élevage ou de lâchés. C’est pourquoi, la Société de Vènerie, en partenariat avec les fédérations de chasseurs, l’ONF, etc, participe à différentes études telles que celle sur les continuités écologiques (bio-corridors). La chasse à courre est écologique car elle ne blesse pas l’animal : il est pris parfois par les chiens, mais le plus souvent il leur échappe… Peu d’animaux sont tués ! Dans bien des domaines, la chasse à courre a une action concrète sur le plan écologique : La vénerie est au plus près de la réalité du monde sauvage du point de vue de la prédation, elle maintient la faune dans son état originel.

  • la conservation et l’aménagement des forêts
  • la connaissance des animaux dans leur milieu naturel
  • la santé des populations d’animaux dont les chiens attaquent systématiquement les plus faibles ou ceux en mauvais état de santé

Comme il est expliqué dans la video ci-après, la vénerie est au plus près de la réalité du monde sauvage du point de vue de la prédation, elle maintient la faune dans son état originel :

En conclusion on peut dire que les veneurs ont une connaissance de la nature acquise par une fréquentation assidue des territoires ruraux et forestiers, au contact des animaux et des chiens courants. veneurs et écologistes ont des préoccupations communes en terme de sauvegarde de la biodiversité, de gestion des territoires, d’équilibre entre la faune sauvage et la forêt.