QUEL AVENIR POUR LA CHASSE EN FRANCE ?


En Janvier 2015, on nous annonçait la création de l’AFB (Agence Française de la Biodiversité), sous la houlette et la direction d’écologistes intégristes anti-chasse déclarés et pro-loup, dirigeants du ROC (Rassemblement des Opposants à la Chasse), rebaptisé « Humanité et Biodiversité » pour mieux avancer caché. Les dirigeants du ROC ont été nommés dirigeants de la nouvelle AFB par les pouvoirs publics.

Je vous rappelle le crédo des anti-chasses :  » La chasse n’a plus sa place en France et doit, à terme, être abolie ». Et le président du ROC avait exprimé publiquement sa volonté de phagocyter l’ONCFS pour parvenir à ce but ultime !

Donc ces personnes se sont installées à la tête de l’AFB, puis ont poursuivi leur deu- xième objectif : s’emparer de l’ONCFS.

C’est ce qui sera achevé pour le 1er Janvier 2020 !
En effet le projet de loi fusionnant l’AFB et l’ONCFS en un seul organisme nommé OFB (Office Français de la Biodiversité) est depuis le 23 janvier sur le bureau de l’Assemblée Nationale, en lecture accélérée.
Le nouvel établissement regroupera les 1600 agents de l’ONCFS, et les 1200 agents de l’AFB, issus de l’office de l’eau (Onema) pour 900, de l’établissement public des parcs nationaux, de l’agence des aires marines protégées, et de l’Aten, organismes absorbés par l’AFB à sa création.

 


VOTRE PUB ICI ! N’ATTENDEZ PAS QUE VOS CONCURRENTS LA FASSENT À VOTRE PLACE ! RESERVEZ DÈS MAINTENANT : RINEVA 06.12.44.84.84


 


La Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) était initialement opposée fermement à cette fusion, et l’avenir risque fort de nous montrer que c’était justifié. Mais la FNC s’est laissé convaincre par des cadeaux comme la soi-disant baisse du permis (arrêt d’un détournement en fait, voir cet article), la promesse d’une prolongation de la chasse aux oies, et la réforme de la chasse, réforme qui risque fort de se retourner contre nous dans les faits.

Car le projet de loi est attentivement porté et suivi par Madame Barbara Pompili, ra- porteure du projet. Or Monsieur Willy Schraen, président de la FNC, disait de Madame Pompili, dans son discours du 16 septembre 2016 qu’elle : « cherchait par tous les moyens à nuire à la chasse et aux chasseurs de France ».

L’avenir de la chasse risque de ne pas être rose, et même, à terme, de devenir un passé si nous ne nous mobilisons pas pour défendre notre passion et nos traditions !


Une réponse sur “QUEL AVENIR POUR LA CHASSE EN FRANCE ?”

Les commentaires sont fermés.